Opération MIL POUR LE SAHEL 2008
Page mise à jour le 31 janvier 2009

Voir le bilan de «Mil pour le Sahel 2008»

Le projet

Le financement

La réalisation


La chronologie | Les images | La conclusion  

La chronologie (inversée!)...

1er février 2009 Nouvelle visite à Mouni avec Abdoulaye, pour expliquer aux femmes comment remplir le cahier de gestion (voir mes Notes de voyages).
19 et 20 janvier 2009 Mise au point avec Abdoulaye et visite à Mouni (voir mes Notes de voyages).
de mai 2008
à décembre 2009

Grave défaillance de communication. Plus de nouvelles du moulin et surtout aucune information pouvant servir à la gestion durable de cette installation. Abdoulaye ne communique plus et un conflit de loyauté naît entre Burkina Vert et lui qui est originaire de Mouni.

Je décide d'attendre d'être sur place pour en savoir plus.

10 avril 2008 Ramata Soré, jeune journaliste «engagée» et d'investigation au journal «L'Evènement», a pondu un petit article sur le projet: Voir l'article (malheureusement non publié sur le site du journal).
2 avril 2008 Un nouveau message de Doudou: «[...] Nous venons de terminer nos récoltes, donc nous allons répartir voir le moulin pour pouvoir faire le rapport pour toi. Sinon sa fonctionne bien ce moulin avec les femmes.»
Le retard dans l'écriture du rapport et sa publication sont donc parfaitement compréhensibles!
14 février 2008 Un message de Doudou de Burkina Vert: «[...]Le moulin est fini et la formation se déroule très bien.[...]»
6 février 2008 Inauguration du moulin à mil de Mouni: voir mes Notes de voyages!
4 février 2008

Hier et avant hier, Abdoulaye a reçu 38'000 F CFA pour les dépenses dont il avait la charge (produits pour l'inauguration et plaque commémorative).

Aujourd'hui, j'ai versé le sode, soit 183'000 F CFA à la Caisse Populaire. Pour cela, on m'a confié le «Livret d'épargne» que j'ai profité de scanner (voir le document). Les 3 signataires autorisées doivent se présenter ensemble pour les retrait. Notez les empreintes digitales comme signature et les photos d'identité, sans coiffure ni bijoux.

2 et 3 février 2008

Arrivée à Ouahigouya. Rapports de Abdoulaye et de l'ONG Burkina Vert (Doudou et Issouf) sur la réalisation en cours.

Le fournisseur/installateur du moulin a trouvé que le local mis à disposition n'était pas suffisamment grand. L'Association des femmes de Mouni a alors décidé de construire un nouveau bâtiment. Elles ont fabriqué des briques de «banco» et des hommes ont monté les murs. La toiture sera traditionnelle (bois et terre) ce qui est bien pour le confort.
Cet imprévu a retardé la mise en place du moulin, mais il semble que le retard ne sera que de quelques jours.

Abdoulaye est allé à Mouni dimanche 3 février pour préparer l'inauguration qui aura lieu mercredi 6 février. Dimanche soir, il nous a rapporté les nouvelles et nous avons décidé des suites du projet, à savoir:

  • Accepté un petit dépassement du devis, de 63'000 F CFA, justifié comme suit:
    • 13'000 F CFA pour la formation d'une seconde personne à la manipulation et à l'entretien du matériel.
    • 15'000 F CFA en complément d'une somme de 7'500 F CFA apportée par l'Association des femmes, pour mettre une porte et une fenêtre métallique au nouveau bâtiment.
    • 5'000 F CFA pour une plaque qui sera dévoilée à l'inauguration.
    • 30'000 F CFA de fonds de roulement initial pour l'exploitation du moulin.
  •  Décidé de l'achat de produits pour la préparation de «zomkoom» pour l'inauguration. Il s'agit d'une boisson traditionnelle que les femmes prépareront à l'intention des «invités» à la fête, c'est à dire... toute la population du village!
    Pour cette préparation, elles auront besoin d'un sac de mil (13'500 F CFA), de sucre (14'500 F CFA) et de tamarin et autres épices (5'000 F CFA), soit une dépense totale de 33'000 F CFA.
  • Confirmé qu'une partie de l'excédant des dons collecté sera affecté à l'achat de «sorgho» (sorte de mil). Une tonne, soit 10 sacs qui seront amené au village par les soins et au frais des habitants (charettes à ânes, sur près de 20 km!). Coût des 10 sacs: 125'000 F CFA.

Si aucune autre surprise ne vient modifier la situation, la réalisation complète de ce projet (moulin, céréales d'appoint, inauguration et fonds de caisse) aura coûté 1'621'000 F CFA, soit 2'471.- euros ou, au cours de 1.65, 4'077.20 francs suisses.

Ce qui correspond tout de même assez bien au CHF 4'050.- que l'on peut voir à la page FINANCEMENT!

24 janvier 2008 Extrait d'un courriel de Burkina Vert: «Juste pour vous dire que tout bouge pour l'installation. Nous venons d'obtenir l'argent hier et tout est en action. Pas de problème sa ira pour ton arrivée. Yel Caillé.»
17 et 21 janvier 2008

Rencontres de l'Association des femmes de Mouni avec Adboulaye et L'ONG Burkina Vert (Doudou et Issouf). Discussion sur les tenants et aboutissants du projet. Les principales questions portant sur les motivations et les paramètres de réalisation ont obtenu des «réponses favorables» (dixit Burkina Vert).

Un technicien a pris les mesures nécessaires à l'installation du moulin.

Le financement est disponible à la banque, mais doit encore être viré «sur le compte des femmes».

9 janvier 2008 Le montant transféré s'élève en fait à CHF 3'673.80, y compris les frais. L'euro est vraiment très cher!
4 janvier 2008

Un ordre de virement a été donné pour le transfert de EUR 2'200.– (soit environ 1'443'000 F CFA ou un peu plus de CHF 3'600.–) sur le compte du Groupement Noom-Tondo.

La récolte de fonds est un succès, avec à ce jour CHF 4'600.– récoltés, sans compter quelques promesses encore pendantes. Comme annoncé (sur la page Financement), CHF 550.– serviront à acheter du mil pour compenser les mauvaises récoltes de l'année dernière. Le solde sera mis en réserve pour un autre projet à définir, après confirmation des donateurs.

À l'occasion d'un bref séjour au Burkina Faso, le soussigné se rendra à Mouni au début février. Il se réjouit de rendre compte de cette visite par le texte et l'image...

31 décembre 2007

Confirmation de l'avancement des préparatifs au Burkina Faso:

  • Un Comité de gestion a été créé sous le nom de «Groupement Noom-Tondo», avec la Présidente Madina, la Vice-Présidente Fatimata et la Trésorière Ramata de l'Association des femmes de Mouni, ainsi que Abdoulaye et une cinquième personne.
  • Le local pour abriter le moulin est achevé et on y a même annexé une petite boutique pour la vente de condiments.
  • Un compte a été ouvert auprès de l'Union Régionale des Caisses Populaires du Nord (URCPN) à Ouahigouya.
  • Deux femmes vont suivre une formation concernant le fonctionnement et l'utilisation du moulin, dès le début janvier, auprès d'un groupement féminin spécialisé dans cette activité à Ouahigouya.
24 décembre 2007

Dix-sept donateurs ont déjà versé les CHF 3'500.- du budget d'équipement: un beau cadeau de Noël!
Des promesses de dons, chiffrées ou non, atteignent au moins CHF 500.- supplémentaires, de quoi envisager l'achat de céréales, car les récoltes n'ont pas été bonnes, quoi qu'en dise le gouvernement burkinabè.

Au Burkina Faso, le projet est en phase d'organisation «structurelle»: constitution d'un Comité de gestion au village de Mouni, ouverture d'un compte dans une «Caisse populaire», etc.

1er décembre 2007 Mise en ligne de ce site et appel à la générosité et à la solidarité de mes proches par un courriel.

[Haut de page]

Les images...

(Voir quelques images dans mes Notes de voyages 2008 et 2009...)

[Haut de page]

La conclusion...

Voir le bilan sur la page spéciale!

[Haut de page]

Ce site est réalisé à titre privé par Gilbert Cujean qui en assume l'entière responsabilité.