Accueil

Soutiens

Kibaya

Organisation

Contact

Activitˇs

Rˇseau

ONG Burkina Vert — BP 255 — Ouahigouya — Burkina Faso — Tél./fax: +226 40 55 31 18 —

O R G A N I S A T I O N

 

 Identité

L'ONG Burkina Vert est une organisation paysanne qui a vu le jour en juin 1995.

Sa première reconnaissance officielle a été obtenue le 20 juin 2002 et le récépissé n° 006 / MATD / PYTG / HC / SG / DAAP, le 12 mai 2004.

Le 14 mars 2005, l'ONG Burkina Vert a été reconnue comme telle sous le n° DSONG / 461, par la Direction de suivi des ONG (actuellement la Direction générale du suivi des ONG, DGSONG).

Les statuts de l'«Association Burkina Vert» peuvent être consultés ou téléchargés (PDF, 42 Ko).

 

 Coordonnées

Adresse postale:

ONG Burkina Vert
BP 255
Ouahigouya
Burkina Faso

Téléphone et fax:

+226 40 55 31 18

Adresses Internet (courriel / e-mail):
Les adresses sont codées pour prévenir les «spams», mais on peut les «cliquer».


Adresse Internet (ce site WEB):

www.burkina-vert.org

Coordonnées bancaires:

Banque Internationale pour le Commerce, l'Industrie et l'Agriculture du Burkina (BICIA-B)
BP 2
Ouahigouya
Compte n° 9056 060 667 001 78

Banque Internationale du Burkina (BIB)
Ouahigouya
Compte n° 201 461 189 01 87

 Responsables

Président: OUÉDRAOGO Moustapha, dit Major
Vice-Président: OUÉDRAOGO Issifou
Secrétaire Général: BAGAYA Abdoulaye, dit Doudou
Trésorier (ou gestionnaire): OUÉDRAOGO Daouda
OUÉDRAOGO Azarra
Secrétaire Général à l'information et à l'organisation: OUÉDRAOGO Djibrina
OUÉDRAOGO Hamidou
Responsables à la production et à la commercialisation: OUÉDRAOGO Saidou
OUÉDRAOGO Souleymane
OUÉDRAOGO Abdoulaye
Responsables aux activités féminines: OUÉDRAOGO Azeta
OUÉDRAOGO Rabiatou
Responsable technique:

(vacant)

Marraine: RAEMY Monique
Conseillers: COCHAND Marcel
Commissaires aux comptes: BAGAYA Aminatou
OUÉDRAOGO Abdoulaye
Animateurs: ZOROMÉ Soumaïla
OUÉDRAOGO Sayouba

 Historique

[Par Doudou Bagaya]

Burkina Vert est né de l’initiative de douze jeunes qui ont suivi une formation sur la technique de compostage, de la production des plantes et du maraîchage en 1992. Après cette formation, j’ai trouvé cette technique très importante et je me suis dit qu’il faut essayer de vulgariser.

Il se trouvait que je produisais déjà des plantes chez Grand-Passage qui est mon Papa adoptif. Je lui ai parlé de ce que je pensais et il m’a orienté de rassembler ces jeunes pour former un groupement. Étant dit qu’il était le président actif des Groupements Naam il avait beaucoup d’idées sur ce système.

Après avoir rencontré les jeunes, ils ont accepté, et cinq étaient présents tous les jours à la pépinière pour la production des plants et les essais de fabrication du compost. À cinq, nous avons pu tenir jusqu’en 1995, quand j’ai eu la chance d’aller en France et en Suisse pour une formation sur la production horticole, le maraîchage et l’organisation des coopératives. Cela dans le cadre des échanges entre la Fédération des Groupements Naam et l’Agriculteur Français pour le Développement International.

Ce qui veut dire que j’ai travaillé avec les Naam: je formais leurs pépiniéristes dans les villages et je produisais les plantes pour leur vendre. Dès mon retour d'Europe, je me suis posé la question: «La production des plantes se limite de mars à août, pourquoi ne pas faire des cultures maraîchères entre-temps?». D’où l’idée est partie avec les cinq amis de commencer par la production des pommes de terre, aubergines et choux cette même année.

En 1996 des autres nous rejoignent pour travailler. C’est à ce moment que je me suis dit est-ce possible de demander à Papa Marcel de nous aider? Donc je lui ai écrit une lettre en lui expliquant ce qu’on voulait faire. Il a accepté en nous appuyant la première année 1995–1996. Voilà comment les douze personnes ont commencé et petit à petit les amis commencèrent à s’intéresser pour d’autres appuis, jusqu’à l’obtention d’un récépissé officiel comme groupement en juin 2002, Association en mai 2004, et ONG locale en mai 2005.

Actuellement nous intervenons dans trois provinces qui sont le Yatenga, le Loroum et le Zandoma.

Nous avons environ 4'000 membres (mars 2010).

 

 menus  

Site réalisé par Gilbert Cujean — © 2007-2010 by ONG Burkina Vert & Venoge.ch

  menus