Association Ipso Facto, CH-1007 Lausanne, Suisse

Association «ipso facto»

Assemblées générales (PV) 
        AG août 2017
AG août 2016 AG août 2015 AG août 2014 AG août 2013 AG août 2012

Liens externes:

2016
(Cliquez pour agrandir les photos)

Ipso Facto AG 2016

Ipso Facto AG 2016

Ipso Facto AG 2016

Ipso Facto AG 2016

Ipso Facto AG 2016

Assemblée générale 2016, procès-verbal
Vendredi 26 août 2016 à 18h
L'Espace Rambert 22, Lausanne
Août
2016

Pour la première fois, l'AG ne se déroule pas dans un lieu public, mais à L'Espace Rambert 22, appartement aménageable en lieu de réunion pour une vingtaine de participants.

Ce PV résume les débats et fait part des décisions, selon l'ordre du jour:

1. Ouverture de séance, liste de présence, salutations, quorum (25%).

L'AG a été convoquée dans les délais, par e-mail du 6 août, avec Ordre du jour et copie des comptes de l'exercice.

Sur un total de 38 membres, 17 sont présents et 16 excusés. Deux invités ainsi que Sylvie et Abdoulaye Yaoliré complètent l'assistance. Le quorum étant atteint, l'assemblée peut débuter à 18 heures 15 légèrement raffraîchie par un ventilateur bienvenu (il fait plus de 30°C dehors!).

2. Compte-rendu/PV de l'Assemblée générale du 21 août 2015.

Personne ne demande la lecture de ce PV qui figure sur notre page Internet et que chacun a pu consulter.
Gilbert Cujean [GC] en cite quelques points importants pour «se remettre dans l'ambiance»:

  • Le déficit de l'exercice 2014-2015 qui était de CHF 1'164.18.
  • Le fait qu'Ipso Facto a totalement financé la construction de la cuisine de Syldep.
  • Que nous avons également subsidié le «Vade Mecum» de mathématique développé par Sylvie Yaoliré et le prof de maths de l'Académie.
  • Que nous avons décidé de remplacer le système des contrats par des attestations de parrainages, plus compatibles avec la culture des intéressés.
  • La décision de soutenir financièrement la cantine scolaire, soit le fonctionnement de la cuisine, après sa construction.

3. Rapport d'activité du Comité pour l'exercice août 2015-juillet 2016.

La présidente, Françoise Cujean [FC] présente son rapport d'activité:

Avec cette Assemblée Générale, nous terminons la cinquième année d'activité de l'association Ipso Facto et nous enchaînons directement avec la sixième!
Merci à chacun d'entre vous de permettre à cette association de travailler dans la continuité en donnant la possibilité aux élèves boursiers de l'Académie Syldep de suivre une scolarité régulière et de qualité.

Ce soir, nous avons l'immense plaisir d'accueillir Sylvie et Abdoulaye Yaoliré, les fondateurs de l'Académie Syldep qui se battent au quotidien pour que leur établissement scolaire fonctionne au mieux dans des conditions parfois bien compliquées. Vous découvrirez tout à l'heure un diaporama relatant quelques aspects de cette année scolaire.

A ce jour, le montant des cotisations et des dons a permis de répondre à toutes les demandes de bourses transmises par la direction de l'académie Syldep. Comme les années précédentes, des «kit académie» ont été distribués aux élèves qui entrent en 6e et, comme décidé lors de la dernière Assemblée Générale, IpsoFacto a participé au financement des repas pris à la cantine. Ce ne fut pas simple comme vous le verrez!

Ce soir, nous reviendrons sur le financement des repas préparés par la cuisine de l'école. Nous recevrons toutes les informations et les commentaires indispensables de la part de la direction de l'Académie Syldep pour prendre une décision à ce sujet.

L'association compte actuellement 38 membres et 38 élèves ont été parrainés cette année.

Le nouveau système des contrats, plus souple, mis en place dès la rentrée 2015 a donné satisfaction et nous pensons maintenir cette façon de faire qui laisse plus de marge de manoeuvre à la direction de l'académie Syldep.

Le comité d'Ipso Facto va changer partiellement, suite à la décision de Joëlle Cujean de démissionner. Je la remercie infiniment d'avoir accepté d'entrer au comité en 2011 alors que l'idée de l'association telle qu'elle est aujourd'hui prenait juste forme. Sa présence dynamique et son regard totalement neutre par rapport à l'Afrique nous a permis de remettre en question quelques évidences qui l'étaient pour nous, mais pas pour elle!
La mainmise de la famille Cujean sur IpsoFacto est donc terminée... Une nouvelle dynamique commence... Un grand merci à Joëlle d'avoir permis l'éclosion de cette belle aventure.

En conclusion, j'aimerais remercier et féliciter Sylvie et Abdoulaye pour leur engagement auprès des élèves de l'Académie Syldep, tous les membres d'IpsoFacto pour leur générosité et Gilbert pour la gestion rigoureuse des comptes.

Françoise Cujean, Lausanne, le 26 août 2016

4. Comptes de l'exercice financier 2015-2016.
    Rapport du responsable, adoption et décharge par l'Assemblée.

GC présente les comptes de l'exercice financier Août 2015-Juillet 2016 en commentant la page suivante:

Ipso Facto - Comptes 2015-2016

Chers membres,
Vous avez reçu avec la convocation et vous avez sous les yeux l'intégralité des comptes 2015-2016 d'Ipso Facto... et ça tient sur une seule page!
Mais cela appelle tout de même quelques commentaires, alors voici:
(Interrompez-moi si vous avez des questions ou des remarques, svp.)

  • D'abord un rappel: notre année comptable commence le 1er août et se termine le 31 juillet.
  • En vert, vous avez le rappel du budget accepté à notre dernière AG: en francs CFA (XOF) pour les dépenses et en francs suisses (CHF) pour les revenus.
    Le déficit prévu était de CHF 270.-.
  • En couleur «Sahel», c'est la réalité, à savoir:
    • 36 boursiers au lieu des 40 prévus. C'est une bonne nouvelle, car cela montre qu'il y a moins de familles défavorisées, tout au moins de celles qui ont des élèves à Syldep.
    • 48 kits «Academy» ont été achetés sur les 50 prévus. L'écart est insignifiant vu le prix unitaire de ces kits: environ 75 centimes suisses.
    • Concernant la cantine: nous avions prévu que 100 élèves dont 20 boursiers s'y inscriraient. En réalité, c'est beaucoup moins, et Sylvie et Abdoulaye vous diront tout-à-l'heure pourquoi.
      Après discussion avec les responsables de Syldep, et en tenant compte que cette cantine a coûté plus cher que prévu, le Comité propose d'attribuer un montant global de XOF 300'000 à ce poste pour l'année écoulée... ce qui reste nettement inférieur au budget.
    • Les frais généraux de CHF 73.55 sont uniquement constitués par des frais bancaires (écritures, transfert au Burkina) et postaux (payements des cotisations aux guichets de La Poste).
    • Pour les revenus, 32 membres ont payé leur cotisation avant le 31 juillet dernier. Même si pour la plupart c'est un oubli, nous avons décidé de ne pas nous lancer dans des écritures transitoires. Les rattrapages seront considérés comme des dons dans l'exercice suivant.
    • 3 nouveaux membres ont fait leur apparition. Bravo et merci!
    • Comme d'habitude, les dons ont été un peu plus généreux que prévus... même s'il contiennent un «don négatif» de CHF 10.- représenté par le membre qui n'a payé que CHF 50.- de cotisation!
    • Au final: les revenus excèdent les dépenses de CHF 1219.65.
      C'est donc bel et bien un bénéfice!
  • En jaune: On voit qu'on a versé selon le budget XOF 2'272'500 soit EUR 3'465.- (le 8 décembre 2015) à l'Académie Syldep. Or, la réalité est maintenant de XOF 1'545'600, ce qui donne une «réserve» de liquidité au Burkina faso de XOF 726'900, soit environ CHF 1'220.-.
  • En bleu, finalement, c'est le bilan.
    En banque, en Suisse, il y a CHF 3'895.28 au 31 juillet 2016. Si on y ajoute les CHF 1'220.84 déjà au Burkina, cela fait un disponible d'environ CHF 5'116.12... dont il s'agira de faire bon usage quand on parlera tout-à-l'heure du prochain budget.

Le Comité vous propose d'accepter ces comptes et d'en donner décharge au trésorier.

Lausanne, le 25 août 2016
Gilbert Cujean, trésorier

GC rappelle que, comme l'Association n'a pas de vérificateur des comptes, il tient à disposition le relevé bancaire de la Raiffeisen qui contient toutes les opérations (revenus et dépenses).

Les comptes sont adoptés à l'unanimité et décharge en est donnée au Comité.

5. Rapport de l'Académie Syldep sur l'année scolaire 2015-2016

Après quelques mots d'introduction et de remerciement, Abdoulaye Yaoliré commente la présentation-diaporama que Sylvie a préparée.

L'exposé va de l'anecdote (le covoiturage que le Directeur accepte de bon coeur quand 6 ou 7 élèves se présentent autour de sa voiture le matin quand il part pour l'Académie!), aux informations détaillées sur la réalité économique.

Ainsi la cantine qui, pour sa première année, a connu et subi les aléas d'événements imprévus: d'abord exclue des dotations de Cathwell qui semblaient réservées aux établissements ouvertement catholiques, l'Académie y a finalement été admise, sous contrôle sévère de l'État et aux conditions imposées par l'ONG étasunienne.
Les rations sont strictement mesurées, les repas peu variés, les sardines en boîtes sont rationnées à un tiers de poisson par personne (et sont les seuls «agréments» du riz, des pâtes, ou des haricots), et surtout le prix payé par les élèves est limité à 100 F CFA par repas (17 centimes suisses).
Ce revirement de situation, après un premier trimestre démarré sans cette «aide», a perturbé la gestion de la cantine et fait baisser la qualité des mets. De plus, l'inscription des élèves à la cantine se fait obligatoirement chaque jour et non pas par «abonnement» trimestriel. L'Académie Syldep a accepté ces dotations alimentaires et les contrôles qui leur étaient liés pour ne pas être exclue d'une future aide, ce que nous comprenons.
La participation des élèves a été plus faible que prévue: une vingtaine en moyenne au lieu des 100 prévus. Par contre, le coût de la cantine a augmenté, malgré une bonne participation de l'APE du lycée.
[Ndlr: C'est la raison de l'adaptation de la participation d'Ipso Facto, vue dans les comptes au point précédent de l'Ordre du jour.]

D'après Abdoulaye, la saine évolution de l'Académie Syldep, qui a passé de 49 élèves en 2009 à 563 en 2015, est en partie due au soutien d'Ipso Facto qui par ses soutiens financiers aux élèves nécessiteux a diminué d'autant les impayés [Ndlr: En effet, si aider les élèves à ne pas rompre leur cursus scolaire est le but principal d'Ipso Facto, nous sommes heureux de l'effet secondaire sur la pérennité de l'Académie].

Les résultats de cette dernière année académique sont très satisfaisants en comparaison des statistiques nationales, avec 38 % de réussite au BEPC (160 élèves présentés) et de 36 % au Bac (132 élèves présentés).

Abdoulaye nous présente aussi les statistiques des parrainages d'Ipso Facto:

Ipso Facto - Statistiques des parrainages

[Ndlr: La progression est d'autant plus réjouissante qu'en 5 années, le nombre de boursiers a seulement doublé alors que le nombre d'élèves a été multiplié par 2.84. Deux facteurs en sont responsables: une meilleure santé financière de la majorité des élèves et la juste identification des élèves à parrainer par la Direction de l'Académie.]

Contrairement à la règle disant qu'une bourse n'est pas renouvelée en cas d'échec scolaire, Abdoulaye a permis la reconduction du parrainage pour 6 élèves qui n'avaient pas la moyenne à la fin de l'année 2014-2015... et 5 de ces élèves ont réussi leur année 2015-2016 et vont continuer leur cursus. Bravo à Abdoulaye pour son «feeling» et bravo auxdits élèves pour leur travail!

Les projets de l'Académie Syldep sont de s'équiper progressivement en matériel de science (démonstration et travaux pratiques), ainsi que d'enrichir la bibliothèque de romans africains. Encore quelques images des événements marquants de l'année écoulée (présentation des voeux, aérobic pour tous, matchs de foot, ou proclamation des résultats), et la discussion est ouverte.

De nombreux sujets sont abordés. L'intérêt de l'assemblée est évident et Abdoulaye répond aux questions avec clarté et compétence. Ceux qui ne connaissaient pas encore le co-fondateur de l'Académie Syldep sont impressionnés par la droiture, l'humanité et la générosité de l'homme.
Le matin, il arrive le premier sur le site du lycée, «en chef d'entreprise» dit-il, mais sa voiture souvent pleine d'élèves (l'école est à 5 km de la ville!). À l'heure de la reprise des cours, il ferme le portail de l'enceinte, empêchant d'entrer les retardataires, élèves... comme professeurs, ce qui limite très rapidement les abus! Il participe aux joutes sportives et fournit —à la demande d'élèves organisateurs— une magnifique «coupe du fondateur» remise à l'issue d'un tournois de foot annuel.

Mais c'est aussi lui qui reçoit dans son bureau les élèves en difficultés financières et qui, pour les plus démunis, décide par exemple de payer leur inscription aux examens sur le compte de l'école. Cette probité a fait réagir plusieurs membres et un subside spécial d'Ipso Facto sera porté au budget pour couvrir ce genre de cas.

Avec plus de 560 élèves, l'Académie Syldep est enfin dans les chiffres noirs et ses deux fondateurs peuvent maintenant s'attribuer un salaire. Malheureusement, les difficultés financières demeurent, en partie à cause du Gouvernement burkinabè qui affecte au lycée des élèves qu'il n'a pas les moyens de recevoir (faute de locaux et/ou d'enseignants), mais qui ne paye ces services qu'avec un énorme retard (plus d'un an!). Les professeurs, eux, doivent pourtant être payés régulièrement...

6. Budget prévisionnel et fixation de la cotisation annuelle pour l'exercice 2016-2017.
    Discussion, modifications éventuelles, acceptation.

Suite à la discussion précédente, une ligne a été ajoutée au budget initialement proposé par le comité (Subside pour «déblocages» extraordinaires). Après une brève présentation de GC, le budget suivant a été adopté à l'unanimité, entérinant du même coup la reconduction de la cotisation annuelle à CHF 60.- et l'encouragement des dons selon les moyens de chacun.

Ipso Facto - Budget 2016-2017

Ipso Facto - Comité 2016-20177. Election annuelle du Comité.

Joëlle Cujean, membre du Comité depuis sa création, a manifesté son désir de quitter l'Association. Nous la remercions vivement pour sa contribution et son regard «extérieur», n'ayant jamais voyagé en Afrique.

FC et GC se représentent.

Le Comité propose Elisabeth Stalder, malheureusement absente (mais néanmoins consentante!) pour la place vacante. Elle connaît Ouahigouya et les Yaoliré, est membre d'Ipso Facto depuis l'origine, et sa motivation est certaine.

Aucune autre personne ne désire rejoindre le Comité, et les 3 membres proposés sont élus à l'unanimité des membres présents.

8. Discussion générale et propositions individuelles

Les échanges de vues et de questions-réponses qui ont eu lieu après l'exposé d'Abdoulaye Yaoliré ont largement répondus aux attentes de l'assistance. Nous décidons de ne pas allonger.

9. Clôture de séance

Il est 20h La séance est close.

Chaises et tables sont rapidement réparties en 2 salles. Chacun a apporté quelque chose à manger et à boire, selon le principe du «repas canadien». Cela fait un buffet bien garni et chacun y trouve de quoi satisfaire son appétit et sa soif... tout en continuant les discussions et les échanges d'informations.

Retour en haut de la page gc / 28.8.2016
 

© 2011-2017 by Association Ipso Facto